LOSC : la Bip-Bip, histoire d’une réussite


Depuis le début de la saison, le LOSC surfe sur une vague positive. Dauphins du PSG, les Dogues se mettent à rêver, notamment grâce au symbole de la réussite lilloise : la Bip-Bip. Retour sur la création du trio magique lillois.

Tout commence le vendredi 29 décembre dernier. Marcelo Bielsa, tête d’affiche du projet de Gérard Lopez, est remplacé par Christophe Galtier, libre depuis son départ de l’AS Saint-Etienne. Le nouveau technicien lillois s’applique à sortir le LOSC de la crise, s’appuyant notamment sur un homme : Nicolas Pépé.  Arrivé en provenance du SCO d’Angers pour une dizaine de millions d’euros et six mois avant l’arrivée de Galtier, l’attaquant ivoirien, repositionné sur un côté avec le retour de prêt de Lebo Mothiba, s’acclimate plutôt bien à l’arrivée du nouveau technicien. En effet, Nicolas Pépé inscrit 9 buts en Ligue 1 sous Galtier, contre 4 sous Marcelo Bielsa. Au final, après une saison très difficile pour les Dogues et une 17ème place finale, Nicolas Pépé termine la saison avec d’honorables statistiques : 13 buts et 6 passes décisives. Un bilan qui poussa de nombreux clubs à s’intéresser à lui, dont l’Olympique Lyonnais de Jean-Michel Aulas, qui tenta dans les derniers jours du mercato d’enrôler l’attaquant du LOSC. Cependant, l’Ivoirien n’a jamais pensé à quitter le nord de la France cet été, comme il le confia à RMC Sports. « J’avais déjà réfléchi et donner ma réponse au coach. J’avais à cœur de rester. Je n’avais pas fini ma mission à Lille, à savoir faire une saison pleine pour voir plus haut ». Et quand il est questionné sur un potentiel départ cet hiver, l’ancien Angevin est clair : « Non, je l’ai déjà dit, je vais faire une saison pleine à Lille ». Et pour cause, depuis cet été et un mercato lillois réussi, Nicolas Pépé peut compter sur deux nouveaux compères offensifs : Jonathan Bamba et Jonathan Ikoné.

Les deux Jonathan, bonnes pioches de Campos

Jonathan Ikoné et Marc Ingla lors de la présentation du milieu offensif français. © LOSC.

« Je suis content d’être au LOSC. Je vais pouvoir progresser. C’est un projet ambitieux, comme moi je le suis. J’espère qu’on ira loin ensemble. Je viens ici pour franchir un cap. C’est un choix personnel avec ma famille. J’ai eu un coup de coeur pour Monsieur Campos », déclarait Jonathan Bamba après sa signature au LOSC, le 2 juillet dernier. L’ancien Stéphanois, arrivé gratuitement dans le nord de la France, a été présenté le même jour qu’un autre Jonathan : Jonathan Ikoné. Arrivé en provenance du Paris Saint-Germain, le milieu offensif de 20 ans a signé contre un chèque d’environ cinq millions d’euros. Deux renforts offensifs avec une faible expérience en Ligue 1, mais au profil similaire à Nicolas Pépé, l’homme fort du LOSC. Lors des matchs de préparation, l’ancien Angevin a inscrit deux buts (contre Reims et le Betis Séville). De son côté, Jonathan Ikoné s’est illustré avec un but contre le Stade de Reims, tandis que Jonathan Bamba n’avait pas trouvé le chemin des filets. Du moins, pas encore.

Bamba-Pépé, association décisive

Jonathan Bamba, compère d’attaque de Nicolas Pépé, après son but contre l’AS Saint-Etienne. © LOSC.

Dès la première journée contre le Stade Rennais, la vitesse des joueurs offensifs lillois ainsi que leur potentiel ne fait aucun doute. Nicolas Pépé s’offre un but et une passe décisive, tandis que Jonathan Bamba ouvre son compteur sous ses nouvelles couleurs pour un succès 3-1 du LOSC au stade Pierre-Mauroy. Si la journée suivante, le LOSC est tenu en échec à Monaco (0-0), ce n’est que partie remise. En effet, contre Guingamp, le duo Pépé-Bamba fait sauter la défense adverse par ses fulgurances. L’ancien Stéphanois s’offre un doublé, tandis que l’Ivoirien gonfle ses statistiques avec deux nouvelles passes décisives. Guingamp prend l’eau et Lille enchaîne à domicile (3-0), avant d’être battu à Angers (1-0).

A l’occasion de la revanche du match à Amiens la saison dernière, le LOSC aligne une nouvelle fois son trio offensif. Dominés, les Amiénois s’inclinent face à un Nicolas Pépé intenable, auteur d’un triplé (dont 2 penalties qu’il avait lui même provoqué et un but inscrit après une passe décisive de Jonathan Ikoné). Les Dogues s’imposent 3-2 et se placent en haut du classement, derrière l’indétrônable PSG. Pour son retour au stade Pierre-Mauroy, le LOSC domine Nantes (2-1), notamment grâce au premier but de Jonathan Ikoné sous les couleurs nordistes. Après une nouvelle contre-performance à l’extérieur contre Bordeaux (0-1), le LOSC reçoit l’Olympique de Marseille pour un match à enjeu puisque le vainqueur pouvait s’emparer de la deuxième place. Dans un match très ouvert, le LOSC écrase l’OM (3-0) grâce à un but de Pépé et un doublé de Bamba, avant que ces derniers ne récidivent contre Saint-Etienne (3-1), avec une passe décisive pour chacun des deux ailiers lillois.

Les incroyables statistiques des Bip-Bip

Nicolas Pépé après son but contre l’AS Saint-Etienne, est un des joueurs les plus décisifs d’Europe. © LOSC.

Après neuf journées de Ligue 1, le LOSC est deuxième et a passé la trêve dans le costume de dauphin du PSG. Les Bip-Bip (surnom trouvé par l’équipe de @LOSC_Actualité, voir tweet ci-dessus) n’y sont pas pour rien. En effet, sur les 14 buts lillois cette saison, 14 sont inscrits par le trio magique de Christophe Galtier (7 pour Bamba, 6 pour Pépé et 1 pour Ikoné). Le meilleur buteur, Jonathan Bamba, inscrit un but tous les 2 tirs, une statistique hallucinante. De son côté, Nicolas Pépé est le meilleur passeur du championnat, à égalité avec Dimitri Payet (4). Moins en vue en terme de statistiques que ses compères offensifs, Jonathan Ikoné était (avant la neuvième journée de Ligue 1) le joueur tentant le plus de dribbles par match (4,9). Des performances qui ne manquent pas d’attirer l’oeil. Ce qui est sûr, c’est que le trio Bip-Bip n’est pas prêt de s’arrêter là…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *